Parce que Rhetorike travaille aussi pour Rhetorike, nous nous livrons à nous-mêmes notre nouveau site internet. Plus qu’un simple changement de thème WordPress, cette refonte vise à présenter une vitrine plus professionnelle de l’agence, et à migrer nos textes plus personnels dans un nouvel écrin.

Le nouveau site corporate de Rhetorike

Pour une agence éditoriale qui prétend faire du digitale, inutile de dire que nous étions attendus au tournant. Afin de pouvoir présenter notre site comme preuve de notre démarche à nos clients, nous devions nous surpasser. Et à l’agence, nous sommes plutôt fiers du résultat : comme nos clients, nous disposons d’une vitrine institutionnelle que nous pouvons gérer nous-mêmes. Autrement dit : en réduisant les aspects techniques et développements au minimum. Pour parvenir à ce résultat, nous sommes passés par plusieurs étapes :

  • Audit de la plate-forme technique existante ;
  • Audit et tris de contenus ;
  • Définition d’une nouvelle arborescence et création / dispatchage des textes ;
  • Recherche et benchmarking de thèmes ;
  • Injection du thème et des extensions ;
  • Lancement de la nouvelle version du site.

Brièvement, nous conservons WordPress car l’outil fonctionne bien et répond à nos besoins. Wix, que nous conseillons aussi à nos clients, a été envisagé, mais nous préfèrerions éviter un changement de plate-forme.

Le tri des contenus existant a été plus compliqué : au fil de l’eau, les rédacteurs ont produit beaucoup de contenus, qui sont progressivement sortis du cadre purement corporate du site. Nous avons supprimé ces textes afin d’éviter de brouiller le référencement du site, et nous les avons transférés sur un autre (retrouvez les détails dans le paragraphe suivant).

La nouvelle arborescence doit simplifier le parcours client. Autrement dit, l’internaute qui arrive sur notre site doit trouver rapidement les informations attendues. Dans cette optique, nous avons conçu des pages pour chaque prestation, organisées autour de quatre pôles thématiques.

WordPress est un CMS très puissant, à base de thème. Pour les lecteurs qui ne connaissent pas très bien, chaque élément d’un site internet (un texte, une image, un logo, etc.) est basiquement un objet, que l’on retrouve organisé et mis en scène dans un thème. Mais attention, ce n’est pas qu’une affaire de goût : il est important de veiller à la qualité du thème. Est-il responsive ? Est-il performant pour le référencement ? Nous avons retenu le thème Fortune de Themes Harbor.

Si l’injection d’un thème donne un résultat immédiat, il reste encore un gros travail d’ajustement : l’agencement de la home, le paramétrage des différents widgets, la gestion des incompatibilités et éventuelles instabilités, etc. Heureusement, le temps passé à choisir un thème qualitatif simplifie énormément le déploiement. Nous avons eu très peu de problèmes.

Reste à appuyer sur « publier ». Bienvenue sur notre nouveau site 🙂 .

Un nouveau média : le Global Rhetor Chronicle

Eh oui, nous l’évoquions plus haut : les tartines des rédacteurs n’ont pas été détruites, mais transférées sur un nouveau site. Celui-ci est l’écrin de notre nouveau média : le Global Rhetor Chronicle. Vous l’aurez deviné : avec un titre pareil, nous ne faiblissons pas dans nos ambitions et visons le rachat du New York Times dans un horizon de 10 ans.

En attendant, vous pourrez retrouver votre prose favorite en ligne, avec toujours autant de rubriques improbables couvrant indifféremment séries télé, restaurants, littérature et états d’âme d’entrepreneur. Il se murmure même qu’un projet de version papier serait dans les tuyaux. Enfin les cartons. À très vite !