Leçons (im)pertinentes

Du sexe des mots

Si l’on en croit cet article des Échos, le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes vient de créer une brochure expliquant comment écrire et communiquer en bannissant le sexisme de la langue française. Si certaines suggestions relèvent du bon sens – « le » ministre se décline sans difficulté en « la » ministre –, d’autres nous laissent plus circonspects – « le » préfet devient « la » préfète, pas très flatteur.

Quant à la supériorité des termes masculins sur ceux qui sont féminins, tout le monde sait que l’on tient en respect UNE superpuissance avec UNE bombe atomique et non UN lance-pierre.

Enfin bref, rien sur la question fondamentale qui agite une génération de têtes blondes, aujourd’hui trentenaires ou quarantenaires : doit-on dire « la » Game Boy ou « le » Game Boy ?

Catégories :Leçons (im)pertinentes