Leçons (im)pertinentes

« Blabla » de motivation

Pas évident, quand on recherche un emploi, de se démarquer parmi le flot continu des candidatures reçues par les recruteurs. À CV égaux, la lettre de motivation peut permettre de faire sortir du lot un candidat.

Comment ? En faisant preuve d’originalité : c’est le pari osé qu’a fait Julien Chorier, un jeune diplômé en management de 24 ans. Lassé des lettres standardisées et convaincu que les recruteurs ne prenaient pas le temps de lire tout ce « blabla », il a justement eu l’idée de remplacer par « blablabla… » ce qu’il jugeait superflu dans sa lettre de motivation.

Du blabla qui en dit plus qu’il n’y paraît puisque cette méthode a l’avantage de mettre en valeur les points essentiels de la lettre : qualités du candidat, expériences, atouts pour l’entreprise… Il sert ici étonnamment à renforcer le message délivré qui devient plus lisible et percutant, avec des mots-clés en gras qui se détachent de la lettre.

Une démarche à double tranchant : cela peut autant éveiller la curiosité du recruteur que discréditer le candidat… Verdict ? Pari gagné pour le jeune homme qui a décroché grâce à cette lettre un CDI au sein d’une start-up parisienne… en tant que chargé de communication, évidemment ! Le secteur ciblé est bien sûr plus enclin que d’autres à apprécier ces prises de risque créatives. Et comme on ne peut pas tout miser sur un effet de style, le candidat avait déjà une solide expérience à son actif : la touche d’humour et d’audace aura permis de mettre un coup de projecteur sur sa candidature.

Catégories :Leçons (im)pertinentes